© 2023 by IN Studio. Proudly created with Wix.com

  Textes, Alice - Images et Mise en Page, Alice et Eliza

  • images
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook Carré noir
  • Pinterest Black Square
  • YouTube Carré noir
  • Blogger Carré noir

Pride & Prejudice, 2005

December 28, 2010

   Voilà une adaptation qui soulève bien des polémiques entre Janéites, bien des divergences d'opinion. Et bien moi aussi j'ai des avis différents, ou disons plutôt que j'ai d'abord eu un avis et puis que j'en ai changé.

   Je suis une inconditionnelle de la version de P&P avec Colin Firth, alors bien sûr je n'ai pas vu arriver celle-ci d'un bon oeil. Tout d'abord j'ai refusé de la regarder, puis m'étant laissée convaincre, j'ai detesté! J'ai trouvé qu'ils avaient pris trop de libertés avec l'histoire, j'ai trouvé Darcy mou et pas assez orgueilleux, bref, le film m'a déplu.

   Puis j'ai fini par comprendre que ma version parfaite de Pride and Prejudice, je l'ai déjà, on ne me l'enlèvera pas et que la version de Joe Wright étant un film, donc

beaucoup plus court, je devais être plus indulgente. Je me suis détachée un peu de la version BBC, un peu du livre et aussi un peu de l'idée que je me faisais de ce que devaient être chaque personnage. Et là, j'ai été tout à fait charmée, et à chaque fois que je revois le film, je le suis un peu plus.

   Tout d'abord, esthétiquement, le film est vraiment magnifique: la lumière, les couleurs et les décors sont juste parfaits, on a l'impression que l'oeuvre de Jane a voulu être racontée avec grand soin pour retranscrire toute sa beauté.

   Ensuite, j'adore les acteurs, tous les acteurs mais surtout les rôles secondaires, je les trouve vraiment excellents, tous très beaux à leur manière: Jane, Bingley, sa soeur, Mr. Bennet et Lady Catherine sont mes préférés et bien sûr Darcy, qui s'il me paraissait trop effacé au premier visionnage, me semble maintenant rattraper cela par l'intensité de ses regards. A vrai dire, celle que j'aime le moins est Keira Knightley. Pas que je ne l'aime pas à vrai dire puisque j'apprécie grandement l'actrice mais justement le fait qu'elle soit si connue m'empêche d'oublier qu'elle est Keira et non Elizabeth. J'aurais préféré que le casting se compose uniquement de gens moins connus, moins de notre époque si vous voyez ce que je veux dire.

   J'aime aussi la façon dont Joe Wright parsème le film de petits moments juste sublimes: la première fois que Darcy et Elizabeth croisent leur regard, lorsque Darcy l'aide à monter dans l'attelage, la danse bien sûr... Et la première déclaration de Darcy! Je sais que la encore, c'est une scène qui ne fait pas l'unanimité. Personnellement, même si je suis un peu déçue du changement du texte, je la trouve magnifique, elle apporte une intensité supplémentaire. Et que dire du "presque baiser". Il retranscrit ce quelque chose d'irrésistible qu'il y a entre eux, cette attraction irrépressible qui va à l'encontre de leur raison... Je trouve ça très beau, et j'aime aussi l'idée de rendre plus visible le fait

qu'Elizabeth aussi ressentait déjà plus à ce moment-là qu'elle ne veut bien se l'avouer.

   En résumé, je pense que c'est un film magnifique mais une mauvaise adaptation.

C'est un film complètement américanisé, accès sur le romantisme et gomme malheureusement toute la subtilité et l'humour de Jane Austen. Je ne peux quand même m'empêcher de le déplorer, d'autant que tant de gens se base dessus pour juger l'oeuvre de Jane Austen.

   Ah oui, et une mention particulière pour les cheveux de Lizzy quand même: ne peut-elle pas se les laver et se les coiffer? Je suis désolée pour cette préoccupation des plus futiles mais cette question m'a tenue de la première à la dernière minute du film!

 

Please reload

Featured Posts

Jane Austen et les Traductions Françaises

January 31, 2015

1/1
Please reload

Recent Posts

January 31, 2015

January 31, 2015

January 31, 2015

January 31, 2015

January 31, 2015

January 31, 2015

January 31, 2015

Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic