© 2023 by IN Studio. Proudly created with Wix.com

  Textes, Alice - Images et Mise en Page, Alice et Eliza

  • images
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook Carré noir
  • Pinterest Black Square
  • YouTube Carré noir
  • Blogger Carré noir

   "The 16th of December was the day of Jane Austen's birth. The month's delay in her arrival inspired her father to a small joke about how he and his wife had "in old age grown such bad reckoners"; he was forty-four. The child came in the evening, he said, without much warning. There was no need for a doctor; it was rare to call one for something as routine as childbirth, and the nearest, in Basingstoke, was seven miles away over bad roads. In any case, "everything was soon happily over." They were pleased to have a second daughter, "a present plaything for her sister Cassy and a future companion. She is to be Jenny." 

 

Claire Tomalin, Jane Austen, a Biography

 

   "Ce fut le 16 Décembre que naquit Jane Austen. Comme elle était née avec un mois de retard, cela inspira une petite plaisanterie à son père: sa femme et lui, avec l'âge, "ne savaient plus compter". Il avait quarante-quatre ans. L'enfant arriva dans la soirée, dit-il, sans cirer gare. On n'eut pas besoin de médecin, mais il était rare  d'en appeler un pour quelque chose d'aussi banal qu'un accouchement. De plus, le médecin le plus proche résidait à Basingstoke, à quelques onzes kilomètres de là, et les routes étaient mauvaises. En tous cas, "tout se passa vite et fort bien". Ils étaient heureux d'avoir une deuxième fille qui, pour sa soeur Cassy, serait "un jouet dans le présent et plus tard une compagne. Elle s'appelera Jenny"...

 

Claire Tomalin, Jane Austen, Passions Discrètes

Jane Austen, courte biographie

     Jane Austen est née le 16 décembre 1775 à Steventon, petit village au Sud-Ouest de Londres. Son père, Georges Austen, est pasteur de la paroisse. Elle sera la septième d'une famille de huit enfants.

     Elle commence son éducation à la pension de Mrs Cowley puis suivra sa soeur aînée Cassandra, qu'elle ne veut pas quitter, à la célèbre école de l'Abbaye à Reading.

     Les parents de Jane semblent faire preuve d'ouverture d'esprit en ce qui concerne l'éducation et Jane aura accès à la bibliothèque de son père dès son plus jeune âge. L'ambiance familiale est bonne et la cousine de Jane, la Comtesse de Feuillide, leur rend de fréquentes visites, ce qui donne lieu à de nombreuses représentations théatrales familiales.

     Entre 1787 et 1793, Jane rédige ses Juvenilia, des histoires courtes drôles et parodiques destinées à ses amis et à sa famille. Se sont ses débuts d'écrivain.

     En 1796, Tom Lefroy vient rendre visite à son oncle et sa tante, voisins et amis des Austen. S'en suivra un court flirt avec Jane, auquel mettra fin Mrs Lefroy, mais qui laissera la place à de nombreuses interprétations et notamment celle,  romantique et romancée, du film "Becoming Jane".

     C'est aussi vers cet âge-là, de 20 à 23 ans, qu'elle ébauchera certaines de ses oeuvres: Sense & Sensibility en 1795, alors appelé Elinor and MariannePride and Prejudice en 1796 sous le titre de First Impressions et Northanger Abbey en 1798, intitulé Susan.

     En 1797, le fiancé de Cassandra, Thomas Fowle, meurt de la fièvre jaune aux Antilles. Comme Jane, elle ne se mariera finalement jamais.

     En décembre 1800, George Austen décide de laisser la cure de Steventon à son fils James et d'emménager avec sa femme et ses deux filles à Bath, ce qui ne réjouit pas Jane qui n'aime pas cette ville. Il semblerait qu'elle ait rencontré à cette époque un jeune pasteur qui lui convenait mais qui malheureusement décède.

     En 1802, Harry Bigg-Wither, le frère d'amies de longue date, demande sa main à Jane. Elle accepte tout d'abord puis change d'avis le lendemain.

     Jane commence The Watsons en 1804 mais ne le finira jamais. Mme Lefroy, sa grande amie, meurt dans une chute de cheval à cette époque. Un mois plus tard, c'est son père qui décèdera.

     Même si Jane n'avait pas une grande indépendance avant cela, la disparition de son père rend la situation encore plus difficile en la laissant dépendre de la générosité de ses frères. En 1806, elles s'installent, sa mère, sa soeur et elle, avec son frère Francis à Southampton.

     Bien qu'il semble que Jane se soit beaucoup plu à Southampton, sa seule activité littéraire consistera à mettre à jour Lady Susan, rédigé une dizaine d'années plus tôt.

     En 1809, Edward Austen, un autre de ses frères, propose à sa mère et ses deux soeurs de venir vivre à Chawton, dans le Hampshire, non loin de Steventon. La maison est petite mais confortable. Ce retour dans une campagne qu'elle aime et qu'elle connaît semble avoir relancé sa production littéraire: entre 1809 et 1811, Jane retravaille Sense & Sensibility et sûrement Pride & Prejudice. En 1811, elle commence à écrire Mansfield Park.

     La chance commence à tourner. Son frère Henri, banquier à Londres, connaît l'éditeur Egerton qui accepte de publier Sense & Sensibility à compte d'auteur. Le premier ouvrage de Jane Austen paraît enfin en novembre 1811. Le succès modeste mais présent pousse Egerton à publier Pride and Prejudice à ses frais, en janvier 1813. Le roman reçoit un très bon accueil du public ainsi que de la critique. La première édition est épuisée en moins de six mois. Mansfield Park et Emma seront publié à la suite, respectivement en 1815 et 1816. 

     Elle achèvera Persuasion un an avant de mourir mais n'aura pas la chance de le voir publié de son vivant, de même que Northanger Abbey. En 1817, elle commencera à rédiger Sanditon, mais rapidement affaiblit par la maladie, elle ne l'achèvera jamais et s'éteindra le 18 Juillet 1817.

 

Les austeneries

 

 

     Les "austeneries" sont des livres ayant pour référence l'oeuvre de Jane Austen. Il en existe de toutes sortes: les suites (sequel), les réecritures modernes, les romans modifiant un élément de l'histoire (what if), ceux se déroulant avant le début de l'oeuvre originale (prequel) et bien d'autres encore. Il existe plus de 500 austeneries à ce jour, et elles arrivent petit à petit en France.

 

 

MISE à JOUR en cours...

 

 

Les adaptations

 

 

Films Biographiques:

 

 

Adaptation d'austeneries:

 

  • The Jane Austen Book Club

  • Austenland

Autres:

 

  • Jane Austen in Manhattan

  • Austenland, la télé réalité

  • The Real Jane Austen

  • The Many Lovers of Jane Austen

  • Austentatious, an Improvised Jane Austen Novel

 

Les acteurs austeniens

 

 

     Découvrez quelques acteurs austeniens...

 

- J.J. Feild

   "I have lost a treasure, such a sister, such a friend as never can have been surpassed. She was the sun of my life, the gilder of every pleasure, the soother of every sorrow; I had not a thought concealed from her, and it is as if I had lost a part of myself."

 

  "J'ai perdu là un trésor, une soeur, une amie à jamais irremplaçable. Elle était le soleil de ma vie, celle qui embellissait tous les plaisirs et apaisait tous les chagrins, je ne lui ai jamais caché la moindre pensée et c'est comme si j'avais perdu une partie de moi-même."

 

Cassandra Austen - 18 Juillet 1817  

 

  <<< Sanditon                                                                                                                       Raison et Sentiments >>>